Planète CSE

Baromètre : 45% des actifs sensibles au bruit

© Crédit photo Freepik

« Près de la moitié des actifs en poste (45%) déclarent que le bruit au travail a au moins une répercussion pour leurs oreilles sur leur quotidien », souligne le baromètre Ifop-JNA « Bruit et santé auditive au travail » (octobre 2023), réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 1 103 actifs en poste à l’occasion de la 8ème Semaine de la santé auditive au travail. Cette proportion est majoritaire chez les moins de 35 ans (52%).

En outre, 33% des actifs déclarent des gênes de compréhension de la parole et 30% des sifflements ou bourdonnements en raison des expositions sonores. Les télétravailleurs sont également concernés par ces effets auditifs. 60% des répondants se plaignent de « fatigue, lassitude et irritabilité » et 50% mentionnent du stresse en raison des expositions sonores au travail. Les solutions proposées par l’employeur sont jugées insuffisantes. Si elles semblent progresser dans les secteurs de l’industrie et du BTP, leur mise en place demeure largement minoritaire…

Article rédigé par Aude Aboucaya, publié dans le n°129 Mars/Avril 2024 (Rubrique Planète CSE – La boîte à bonheur, page 41).

Publicités

QVCT : 50 000 travailleurs de 35 pays sondés…

Eurofound lancera la prochaine édition de son enquête européenne sur les conditions de travail...
marinelayani@socialcse.fr Marine
44 sec. de lecture

Campagne intersyndicale : 70% des agentes victimes de sexisme…

Durant la crise pandémique, la CGT a mis en ligne sur son site un...
marinelayani@socialcse.fr Marine
33 sec. de lecture

Accord QVCT : Déployé à l’été 2024 au ministère…

Le 4 octobre dernier, un accord de méthode ouvrant une négociation relative à un...
marinelayani@socialcse.fr Marine
45 sec. de lecture