Planète CSE

CEE Korian, premier signataire de l’initiative ONU Femmes

Le 18 novembre dernier, Korian organisait une réunion plénière de son CEE. Objectif ? La signature des « Principes d’autonomisation des femmes » (Women Empowerment Principles-WEP). Issu de l’initiative ONU Femmes et du Pacte mondial des Nations Unies, le programme définit 7 principes soutenant l’autonomisation des femmes en entreprise sur le marché de l’emploi et dans la société.

Par Aude Aboucaya

Photo © M_Toussaint
De g. à d. : Fanny Benedetti, directrice exécutive ONU Femmes France, Claude Vaussenat, secrétaire du CEE du groupe Korian et Sophie Boissard, directrice générale du groupe Korian

Entreprise française de gestion de maisons de retraite médicalisées, cliniques spécialisées, résidences services, soins et hospitalisation à domicile, Korian devient ainsi le premier signataire en France du dispositif dans le secteur de la santé, aux côtés de 3 500 entreprises dans le monde. Pour soutenir la progression des droits des femmes dans le groupe, le comité d’entreprise européen (CEE) s’avère très moteur.

Sur le volet du WEP, Korian s’engage en particulier sur 3 des 7 principes consignés : celui concernant la santé, la sécurité et le bien-être des salariés (principe n°3), l’éducation, la formation et le développement professionnel des femmes (principe n°4) et la communication sur les progrès réalisés pour atteindre l’égalité femmes-hommes (principe n°7).

Un état de fait plutôt remarquable au regard de la naissance toute récente dudit CEE dont la réunion plénière de novembre a permis la signature du WEP par Sophie Boissard, directrice générale du groupe Korian.

Le CEE attentif à l’égalité, sécurité & santé

« Une formation annuelle de tous les membres du CEE est prévue en 2021 sur le plan des droits des femmes dans tous les pays où Korian est implanté. Un condensé de ce qui existe en Europe sera élaboré pour apprendre à mieux maîtriser les conditions de santé et de sécurité au travail à l’endroit des femmes », souligne Claude Vaussenat, secrétaire du CEE. Sur le plan pratique, en raison du contexte sanitaire, les salariés de Korian bénéficient de séances de yoga-relaxation, d’entretiens avec des psychologues pour évacuer le stress.

Autre initiative : « la mise en place notamment du service baby relais en France en partenariat avec un groupe d’assistantes maternelles individuelles ou en crèches, selon les besoins et les régions », poursuit Claude Vaussenat.

Par ailleurs, Korian veille jalousement à l’équilibre de l’égalité hommes-femmes. Cela passe par un niveau de formation égal entre les deux populations, dont les sessions sont dispensées au sein du centre de formation de l’entreprise. Chez Korian France, l’index égalité a déjà donné le la : les salaires des femmes se sont alignés sur ceux de leurs congénères masculins. « Nous sommes attentifs à la volonté de progresser et de se former exprimée par nos salariées, enchérit le secrétaire du CEE. Le groupe a également fait des efforts pour que les femmes occupent autant que les hommes des postes managériaux, notamment dans les RH. »

Concernant les principes n°3 et n°4, le travail du CEE est en bonne voie. Quant à la communication relative aux progrès réalisés pour atteindre l’égalité femmes-hommes (principe n° 7), là encore tous les acteurs impliqués ne sont pas en reste…

Du buzz sur le WEP

Au moment où sont écrites ces lignes, les négociations sur la santé et sécurité au travail pour la France et celles relatives à la qualité de vie au travail (QVT) portées par des commissions suivies sont en cours. Des réunions régulières se dérouleront dans l’année pour les volets ‘égalité salariale et managériale’ dont le CEE prendra connaissance au fil de l’eau. Évidemment, l’enjeu pour le CEE est de diffuser largement l’ensemble de ces travaux auprès des salarié(e)s de tous les pays où Korian est présent et de sensibiliser le public concerné. « À l’issue des 2 réunions annuelles plénières régies par l’accord du CEE, un bulletin d’informations corédigé par Claude Vaussenat et moi-même, traduit dans toutes les langues, est édité et diffusé par mail, sur nos Intranets et via notre service communication à destination de nos différents sites, expose Mathilde Tabary, directrice des relations sociales Europe & Engagement Collaborateurs. Actuellement, nous travaillons à l’édition du prochain bulletin qui met en avant la signature du WEP. » Mathilde Tabary évoque aussi la tenue de deux réunions du bureau du CEE pour préparer les ordres du jour, le fonctionnement du CEE, le plan d’actions du WEP… À cela, s’ajoutent les réunions des groupes de travail en « santé et sécurité » et sur les aspects sociaux. « Deux en santé et sécurité sont d’ailleurs déjà fixées pour 2021 », poursuit-elle.

Et les 4 autres principes du WEP ?

Pour ce qui est du principe n°1 qui s’articule autour de l’engagement des dirigeants, Korian a déjà fait un pas en avant. « En signant le WEP, Sophie Boissart, directrice générale du groupe, fait preuve de son engagement personnel qui fait écho à celui pris en 2019 et ambitionne d’obtenir 50 % de femmes dans le Top 100 du management de l’entreprise d’ici à 2023. À noter qu’à date, nous avons atteint la barre des 47 % », se félicite la directrice des relations sociales Europe & Engagement Collaborateurs.

Les ambitions de Korian en matière de RSE sont en parfaite cohérence avec son projet d’entreprise, Le Soin à Cœur et sont en ligne avec les 17 Objectifs de développement durable (ODD) adoptés par l’ONU pour 2030.

Plus d’infos dans le numéro 111 de Social CSE

Publicités

QVCT : 50 000 travailleurs de 35 pays sondés…

Eurofound lancera la prochaine édition de son enquête européenne sur les conditions de travail...
marinelayani@socialcse.fr Marine
44 sec. de lecture

Campagne intersyndicale : 70% des agentes victimes de sexisme…

Durant la crise pandémique, la CGT a mis en ligne sur son site un...
marinelayani@socialcse.fr Marine
33 sec. de lecture

Accord QVCT : Déployé à l’été 2024 au ministère…

Le 4 octobre dernier, un accord de méthode ouvrant une négociation relative à un...
marinelayani@socialcse.fr Marine
45 sec. de lecture