Actualités

Tout savoir sur l’allocation journalière des aidants familiaux

Depuis 10 ans, la Journée nationale des aidants sensibilise la société au rôle des proches aidants de personnes âgées ou handicapées. En France, 11 millions de personnes accompagnent au quotidien un proche fragilisé. Depuis 2020, les Caf proposent l’allocation journalière du proche aidant (ajpa).

Afin d’accompagner les actifs qui réduisent ou cessent leur activité professionnelle pour s’occuper d’un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie d’une particulière gravité, les Caf proposent depuis un an l’allocation journalière du proche aidant (ajpa). Depuis octobre 2020, plus de 15 900 demandes ont été traitées par les Caf. Créée par l’article 68 de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020, l’allocation journalière du proche aidant s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de mobilisation et de soutien des aidants 2020-2022. La CNSA finance l’action de la CNAF et des Caf dans la mise en œuvre de ce revenu de remplacement.

 Qui peut la demander ?

Il s’agit des salariés du secteur privé ou de la fonction publique bénéficiaires d’un congé de proche aidant accordé par leur employeur ; des travailleurs indépendants ; des stagiaires de la formation professionnelle rémunérée ; des demandeurs d’emploi indemnisés suspendant leur recherche d’emploi pour accompagner un proche. Attention : les retraités ne peuvent donc pas déposer de demande, sauf s’ils exercent une activité en plus de leur retraite, et qu’ils la réduisent pour s’occuper d’une personne en perte d’autonomie. Les bénéficiaires doivent également résider en France et avoir un lien étroit et stable avec la personne aidée (conjoint, concubin, pacsé, ascendant, descendant, personne avec laquelle elle réside ou qu’elle aide régulièrement et fréquemment). Ils doivent apporter une aide à titre non professionnel pour accomplir tout ou partie des actes de la vie quotidienne. La personne aidée doit résider en France et avoir un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80 % reconnu par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ou une perte d’autonomie évaluée en GIR 1, 2 et 3par le conseil départemental.

Quel est son montant et pour combien de jours ?

L’allocation est versée dans la limite de 66 jours sur l’ensemble de la carrière professionnelle. Son montant journalier est de 52,08 € net pour les personnes vivant seules et de 43,89 € net par jour pour les personnes vivant en couple, après CSG déductible et non déductible et de la CRDS. L’allocation journalière du proche aidant peut être attribuée pour des demi-journées de réduction d’activité professionnelle. Les montants de l’allocation journalière du proche aidant sont revalorisés chaque année au 1er avril.

Comment déposer une demande ?

Les personnes déjà allocataires peuvent effectuer la demande en ligne sur caf.fr ou grâce à l’application mobile, dans la rubrique « Faire une simulation » et/ou « Demander une prestation » ; Les personnes non allocataires peuvent télécharger depuis le site caf.fr une demande d’Ajpa, la compléter et la renvoyer à leur Caf avec les documents demandés. Il est également possible de prendre un rendez-vous auprès de sa Caf pour faire une demande. Chaque mois, les bénéficiaires recevront une attestation à compléter, en précisant le nombre de jours de congés pris, et à retourner à leur Caf afin de percevoir l’allocation. Dans leur espace « Mon compte » sur caf.fr et sur l’application mobile, ils pourront ensuite visualiser un compteur avec le solde de jours disponibles sur leur page « Mes droits ».

(Photo © Anemone123 de Pixabay).

Publicités

Assistez à la Matinale Juridique des CSE au Matmut Stadium à Lyon, dans…

Cet événement est l’occasion idéale pour les membres des CSE de se tenir au...
Léa MANSARD
31 sec. de lecture

Du nouveau chez Edenred !

Depuis 2021, Constance Le Bouar occupait les fonctions de directrice de la stratégie et...
Aude-Claire Aboucaya
1 min. de lecture

Diversidays ou le rendez-vous de l’inclusion le 9 octobre

Diversidays organise la 5e édition de son forum économique et social au Théâtre de...
Aude-Claire Aboucaya
58 sec. de lecture