Actualités

Une prime exceptionnelle pour 2,3 millions de foyers aux revenus modestes

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé le versement d’une prime exceptionnelle de fin d’année, dite « prime de Noël », pour les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), de la prime forfaitaire pour reprise d’activité et de l’allocation équivalent retraite (AER).

(Photo Gerd Altmann de Pixabay).

Cette prime sera versée la semaine précédant les fêtes de Noël, à savoir le 15 décembre, sans qu’il n’y ait de démarches à effectuer auprès de la Mutualité sociale agricole (MSA) et de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF). Son montant sera forfaitaire pour les bénéficiaires de l’ASS, de la prime forfaitaire pour reprise d’activité ou de l’AER, à hauteur de 152,45 €. S’agissant des bénéficiaires du RSA, son montant variera en fonction de la composition de leur foyer : à titre illustratif, il sera de 152,45 € pour une personne seule et de 381,12 € pour un couple avec trois enfants. Attribuée à plus de 2,3 millions de ménages, la prime de Noël représente un coup de pouce pour les ménages les plus fragiles avant les fêtes de fin d’année. Elle traduit l’engagement du Gouvernement à soutenir le pouvoir d’achat des foyers aux revenus modestes. Ces mêmes publics bénéficieront par ailleurs de l’indemnité inflation de 100 euros annoncée par le premier ministre le 21 octobre dernier.

ENCADRÉ
Composition de la famille et montants de la prime pour les foyers bénéficiaires du RSA

Publicités

Agenda des salons CSE

1er Octobre : Workshop SOCIAL CSE, « Le rendez-vous 360° » de Social CSE Après le...
Anais MARQUES
1 min. de lecture

Transition écologique : 60% des IRP ont planché sur…

L’Anact publie les résultats d’une consultation en ligne sur le thème « transition écologique et...
marinelayani@socialcse.fr Marine
51 sec. de lecture

Harcèlement : l’INRS sensibilise les entreprises via une offre

Les faits d’agissements sexistes et de harcèlement sexuel au travail ont des effets délétères...
marinelayani@socialcse.fr Marine
40 sec. de lecture