Actualités

Déconjugalisation de l’AAH : lancement de la campagne du « aller-vers »

La déconjugalisation de l’allocation aux adultes handicapés a été votée par le Parlement le 16 août 2022. Depuis, les services de l’État et les caisses de sécurité sociale compétentes se sont mobilisés pour la mise en œuvre de cette réforme. Une nouvelle étape est lancée avec le déploiement d’une campagne d’« aller-vers ».

(© Photo Ministères sociaux / DICOM / Jeanne Accorsini / Sipa).

« La déconjugalisation de l’allocation adultes handicapés était un engagement du président de la République, que nous mettons en œuvre aujourd’hui. En cohérence avec le chantier que j’ai ouvert sur l’accès aux droits et la lutte contre le non-recours, nous travaillons en outre à ce que toutes les personnes handicapées éligibles puissent bénéficier de la réforme. C’est en effet une réforme importante qui doit permettre aux personnes handicapées de garder leur autonomie financière, quel que soit leur choix de vie », a déclaré Jean-Christophe Combe, ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées.

Modalités & agenda

La déconjugalisation permet aux personnes en situation de handicap d’obtenir une allocation adultes handicapés calculée sur la base de leurs seules ressources individuelles, sans dépendre de celles de leur conjoint : 120 000 personnes handicapées qui vivent en couple (dont 80 000 potentiels nouveaux ayants droit à l’AAH) verront donc leur allocation augmenter de 350 € par mois en moyenne. Comme le gouvernement s’y était engagé, un mécanisme permettra de garantir que cette réforme ne fasse aucun perdant. Pour ce faire, les principes suivants ont été fixés dans le décret d’application : Le changement de mode de calcul ne s’effectuera que s’il est à l’avantage des personnes concernées. S’il ne l’est pas, le système actuel continuera de s’appliquer. La déconjugalisation est automatique si elle est favorable, sur la base des calculs effectués par les caisses d’allocations familiales (CAF) ou de la Mutualité sociale agricole (MSA). Les CAF et MSA auront à déterminer quels allocataires ont vocation à basculer dans le nouveau système. Une comparaison sera faite à chaque changement de situation, pour vérifier lequel des deux modes de calcul est le plus favorable. La déconjugalisation est définitive : une fois qu’une allocation est individualisée, il n’est plus possible de prendre en compte les revenus du conjoint.

À partir du 1er octobre 2023, le calcul de l’AAH sera déconjugalisé pour les nouveaux entrants dans le système. La prochaine étape sera l’entrée en vigueur de la réforme avec la déconjugalisation effective de l’AAH à partir du 1er octobre 2023.

Assistez à la Matinale Juridique des CSE au Matmut Stadium à Lyon, dans…

Cet événement est l’occasion idéale pour les membres des CSE de se tenir au...
Léa MANSARD
31 sec. de lecture

Du nouveau chez Edenred !

Depuis 2021, Constance Le Bouar occupait les fonctions de directrice de la stratégie et...
Aude-Claire Aboucaya
1 min. de lecture

Diversidays ou le rendez-vous de l’inclusion le 9 octobre

Diversidays organise la 5e édition de son forum économique et social au Théâtre de...
Aude-Claire Aboucaya
58 sec. de lecture