Actualités

Quête de sens au travail : une tendance confirmée

Trouver du sens dans sa profession, se sentir utile et agir pour les autres. Voilà le sentiment qui a occupé l’esprit des Français en 2020, sans doute motivés par le contexte de la crise sanitaire. En effet, cette quête, particulièrement populaire, s’est fait ressentir jusque dans les choix de formation des actifs et des étudiants.

Sans surprise, c’est vers les métiers du domaine social que les Français se sont tournés cette année. La crise sanitaire a visiblement provoqué une prise de conscience chez de nombreux actifs qui ont souhaité se former, ou parfois même se reconvertir dans le secteur. Ainsi, les demandes de formation pour le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE) ont augmenté de 76 %. Face à l’isolement éprouvé par certains dans le contexte actuel, et le besoin de sentir utiles, ils sont également nombreux à souhaiter désormais occuper des fonctions essentielles et centrales dans l’entreprise afin de faire partie intégrante des processus et de l’organisation. Les formations Assistance de comptabilité et d’administration (ASCA) sont en forte croissance avec +103 % de demandes, celles pour des formations dans le domaine social ont bondies de 42 %. Les formations Comptable et Gestionnaire de paie font également partie du Top 3 des formations 2021. Les actifs veulent, par le biais de ces secteurs, être au cœur de l’entreprise. Les secteurs où le relationnel fait partie intégrante de la profession affichent également des résultats de recherche à la hausse : le marketing (+30 %), le commerce (+14 %) ou encore le management (+9 %). Dans un contexte économique et sanitaire incertain, les Français ont avant tout besoin de sécurité et de stabilité professionnelle. Une nécessité qui se traduit par la hausse des inscriptions à des formations préalables. Les actifs en grande majorité ne se lancent donc pas à l’aveugle dans une formation et réalisent avant tout un bilan de compétences faisant partie du top 3 des formations recherchées en 2021. Certains ont aussi profité de la crise sanitaire et de ce moment suspendu pour entamer des démarches de montée en compétences. Ainsi, si 30 % des recherches sont aujourd’hui liées à la reconversion, 70 % sont encore liées à la montée en compétence. L’anglais s’avère la formation la plus demandée avec une croissance de 113 % en un an.

Photo © mohamed Hassan de Pixabay

Publicités

Agenda des salons CSE

1er Octobre : Workshop SOCIAL CSE, « Le rendez-vous 360° » de Social CSE Après le...
Anais MARQUES
1 min. de lecture

Transition écologique : 60% des IRP ont planché sur…

L’Anact publie les résultats d’une consultation en ligne sur le thème « transition écologique et...
marinelayani@socialcse.fr Marine
51 sec. de lecture

Harcèlement : l’INRS sensibilise les entreprises via une offre

Les faits d’agissements sexistes et de harcèlement sexuel au travail ont des effets délétères...
marinelayani@socialcse.fr Marine
40 sec. de lecture