Actualités

La FIRPS accueille deux nouveaux cabinets

Alors que la santé mentale au travail n’a jamais autant été au cœur des préoccupations des entreprises et des pouvoirs publics, la Fédération des intervenants en risques psychosociaux (Firps) annonce l’adhésion de 2 nouveaux membres : les cabinets Moodwork et Umanove. La Firps compte désormais 21 membres, acteurs de la prévention des risques sociaux.

(Photo Geralt de Pixabay).

Moodwork www.moodwork.com accompagne plus de 100 000 salariés en France et en Europe dans leur démarche de santé mentale au travail. Grâce à un panel d’outils d’auto-évaluation, de formation et d’un accompagnement humain, disponibles sur web et mobile, Moodwork rend chaque salarié acteur de sa QVT. « Les évènements de ces deux dernières années nous ont amené à se mobiliser autour d’un réseau d’experts en première ligne sur ces sujets. Moodwork rejoint les rangs de la FIRPS pour porter haut et fort les enjeux majeurs de la santé et des risques psychosociaux au travail au sein du débat public et des entreprises », déclarent Benjamin Brion et Léopold Denis, cofondateurs de Moodwork.

Fondé en 2000, Umanove www.umanove.com accompagne les organisations dans la construction et le déploiement de leur politique de prévention des RPS et QVT : diagnostic, plan d’action, formation, gestion des situations de crise. Ses experts et psychologues en prévention des RPS interviennent dans l’intérêt des salariés et des organisations, avec neutralité, pragmatisme et bienveillance. « La crise sanitaire a accentué les tensions ressenties par les salariés, ce qui conduit les entreprises à accompagner les équipes et mettre la question de l’Humain au cœur de leur stratégie. Dans ce contexte où nos clients ont besoin de soutien dans la mise en œuvre de leur politique de prévention, questionner nos pratiques, échanger entre pairs experts de la prévention, faire partie d’un réseau dédié nous semble essentiel et constitue un enjeu majeur pour continuer de jouer notre rôle auprès des entreprises », expose Aïcha Naib, Directrice associée d’Umanov. « Après deux années de crise sanitaire et de bouleversement des modes d’organisation du travail, il est important que les acteurs que nous représentons prennent part aux réflexions sur la santé au travail. La prévention des risques psychosociaux (RPS) et l’attention à la qualité de vie au travail (QVT) s’insèrent dans la réflexion collective autour de la meilleure articulation possible entre santé au travail et efficacité de nos entreprises ou de nos administrations. Je suis heureux que de nouveaux cabinets souhaitent rejoindre la Firps pour nourrir ce dialogue », conclue François Cochet, président de la Firps.

Publicités

Agenda des salons CSE

1er Octobre : Workshop SOCIAL CSE, « Le rendez-vous 360° » de Social CSE Après le...
Anais MARQUES
1 min. de lecture

Transition écologique : 60% des IRP ont planché sur…

L’Anact publie les résultats d’une consultation en ligne sur le thème « transition écologique et...
marinelayani@socialcse.fr Marine
51 sec. de lecture

Harcèlement : l’INRS sensibilise les entreprises via une offre

Les faits d’agissements sexistes et de harcèlement sexuel au travail ont des effets délétères...
marinelayani@socialcse.fr Marine
40 sec. de lecture