Actualités

Sécurité au travail : un escape game « risques chimiques » déployé en Aquitaine

La Carsat Aquitaine, référente de la sécurité au travail, dévoile le premier escape game entièrement dédié à la prévention des risques chimiques. Cet outil ludique et immersif est le fruit d’une collaboration étroite avec la Carsat Centre-Ouest, 3 services de prévention et de santé au travail de Nouvelle Aquitaine : l’AHI33, le service de prévention et de santé au travail des Landes, l’Association Interentreprises pour la Santé au Travail de Corrèze, et la société Tricky, spécialiste des jeux d’évasion sur des thématiques en santé.

Photo © Tumisu de Pixabay.

Grâce à ce jeu, les services de prévention et de santé au travail entendent sensibiliser les entreprises et leurs salariés exposés à des agents chimiques.

La sécurité au travail scénarisée

Ce format de jeu original permet à la Carsat et aux services de santé au travail de porter un message de prévention plus accessible auprès des TPE/PME qui interviennent dans les secteurs exposés aux produits chimiques : garage, peinture, menuiserie, métallurgie, etc. Édité par la société Tricky, expert des escapes room, ce tout premier escape game intitulé « SAV des chimiques » se joue en une heure grâce à un ensemble d’actions automatisées.

Dans un premier temps, les participants, en groupe de 4 personnes, sont invités à répondre à un questionnaire avant d’entrer dans l’escape room. Accompagnés d’un animateur tout au long de la séance, ces derniers sont mis en situation : il leur est demandé de résoudre des énigmes, prendre des décisions, communiquer en groupe tout en gérant leur stress et leurs émotions dans un laps de temps limité. À l’issue de la session, l’animateur emmène les participants en débriefing. Objectif ? Identifier les produits chimiques dans l’escape room, connaître les voies d’exposition à ces produits ainsi que leur impact sur la santé et identifier les moyens d’agir sur les risques.

« Cet escape-game répond à un objectif partagé par les acteurs de la prévention et de la santé au travail de Nouvelle Aquitaine. Celui de sensibiliser autrement les salariés concernés par les risques chimiques, en initiant des changements de comportements grâce à un moment expérientiel ludique et très concret » explique Patrick Bardet, responsable du département des risques professionnels de la Carsat Aquitaine.

L’exposition aux risques chimiques, 2e cause de maladies professionnelles en France

En France, l’exposition aux risques chimiques concerne chaque année plus de 2 millions de salariés (soit 10% de la population active), tous secteurs d’activités confondus. Ils sont plus de 155 000 en Nouvelle- Aquitaine. Certains secteurs sont particulièrement exposés : la réparation automobile, le formage de métal, la maintenance ou encore le gros œuvre du bâtiment.

En Nouvelle-Aquitaine, 4.9 % des maladies professionnelles déclarées en 2020 sont dues à des résidus chimiques ou des poussières – ce qui représente 202 personnes sur le territoire. Dans le détail, parmi les 44 cancers professionnels reconnus en Nouvelle-Aquitaine, 36 ont été causés par l’inhalation de poussières d’amiante, 3 de poussières de bois et 5 d’autres produits chimiques. Le coût des indemnités de ces maladies s’élève à 38,8 millions d’euros pour les organismes de sécurité sociale. « Le risque chimique peut également conduire à des accidents industriels comme des incendies ou explosions, et altérer la qualité de l’air. Il est donc nécessaire de sensibiliser les entreprises et les salariés aux risques qu’ils encourent », rappelle Patrick Bardet.

Publicités

Agenda des salons CSE

1er Octobre : Workshop SOCIAL CSE, « Le rendez-vous 360° » de Social CSE Après le...
Anais MARQUES
1 min. de lecture

Transition écologique : 60% des IRP ont planché sur…

L’Anact publie les résultats d’une consultation en ligne sur le thème « transition écologique et...
marinelayani@socialcse.fr Marine
51 sec. de lecture

Harcèlement : l’INRS sensibilise les entreprises via une offre

Les faits d’agissements sexistes et de harcèlement sexuel au travail ont des effets délétères...
marinelayani@socialcse.fr Marine
40 sec. de lecture