Loisirs

Charte sociale de Paris 2024 : 1er point d’étape du comité de suivi

Tony Estanguet, athlète et dirigeant sportif français spécialiste du canoë monoplace, pour Paris 2024 et Nicolas Ferrand, ex-directeur général de l’aménagement urbain de Rennes Métropole, pour la SOLIDEO ont rencontré les premiers dirigeants des organisations syndicales et patronales pour faire un point d’étape sur les engagements économiques et sociaux contenus dans la Charte Sociale Paris2024.

Photo © Crédit : Paris 2024 – Philippe Millereau.

La Charte sociale de Paris 2024, signée en 2018 par Paris 2024, la SOLIDEO et l’ensemble des partenaires sociaux, fixe 16 engagements (En pièce-jointe du communiqué) pour faire des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 un évènement exemplaire en matière économique et sociale (accès de toutes les entreprises aux marchés, insertion durable dans l’emploi, formation, promotion du sport en entreprise, sécurité sur les chantiers…).

La charte sociale, symbole de la méthode collaborative et innovante de Paris 2024, illustre la volonté de faire des Jeux un grand projet collectif et un laboratoire de l’innovation sociale et économique.

Depuis la candidature, la mobilisation des partenaires sociaux permet d’être au plus près des réalités et des besoins des entreprises et des salariés.

Outre le comité de suivi de la Charte Sociale qui s’est réuni plus d’une trentaine de fois depuis 2018, les partenaires sociaux siègent aux Conseils d’Administration de Paris 2024 et de la SOLIDEO et s’engagent sur tous les sujets structurants pour l’ambition économique et sociale des Jeux : Charte des achats responsables, Académie Paris 2024, Stratégie des bénévoles…

Cette réunion a été l’occasion pour l’ensemble des signataires de la charte de rappeler le sens de l’engagement des organisations patronales et syndicales ainsi que leurs attentes prioritaires : qualité et insertion durable dans l’emploi ; sécurité sur les chantiers ; accès des TPE et PME aux opportunités économiques ; promotion du sport en entreprise ; structuration de la filière économique du sport ; donner une importance encore plus forte à cette collaboration innovante et novatrice ; acter la nécessité d’accélérer la dynamique de mise en œuvre et de respect des engagements ; maintenir l’ambition d’exemplarité et de responsabilité des JOP notamment en matière d’emploi durable ; insister sur la nécessité pour le Comité d’être au plus près des chantiers notamment par les permanences sur les bases vie et dresser un premier bilan des opportunités et retombées économiques

Enfin, les participants ont convenu de pouvoir se rencontrer pour un nouveau point d’étape dans un an.

Une leçon d’économie ludique, parole de Gaulois !

Astérix et les irréductibles ne sont décidemment jamais là où on les attend !...
Aude-Claire Aboucaya
1 min. de lecture

Betterfly Tourism, Extendam et Honotel octroient un carton vert…

Betterfly Tourism, seule agence à avoir reçu l’agrément de l’Ademe pour délivrer les étiquettes...
Aude-Claire Aboucaya
1 min. de lecture

Post-Covid, le phénix renaît de l’innovation et du leadership

 « Les voyages forment la jeunesse », écrivait Montaigne. Mais pas seulement… La preuve...
Aude-Claire Aboucaya
7 min. de lecture